Blog : Coaching & développement personnel

Déprime des jeunes : comment garder le moral ?

Déprime des jeunes face a la crise : conseils pour garder le moral
Temps de lecture : 4 minutes

Quelques conseils aux jeunes pour garder le moral malgré une déprime de plus en plus pesante.

Déprime des jeunes : conseils pour garder le moral

Voici quelques conseils pour t’aider à aller mieux et développer ta capacité de résilience.
La pandémie du covid 19 et les règles sanitaires ont restreint nos libertés et nos habitudes sociales de façon brutale et dramatique. Cette crise s’étale en longueur, approfondissant lassitude, ennuis, et craintes devant l’avenir. C’est dur mais on va s’en sortir !

Planifier des moments agréables

Garder un rythme de journée et se fixer des tâches ou des objectifs. Oui, il est extrêmement difficile de se lever le matin sans avoir de projets. C’est pour cela qu’avoir organisé une balade avec un copain, une après-midi jeux, lecture, écriture ou peu importe facilite le réveil et la façon d’aborder cette nouvelle journée qui commence.
Pratiquer une activité sportive libère les tensions emmagasinées dans le corps.

Accepter tes émotions

Accepte de te sentir triste, inquiet, en colère. Lors d’une situation douloureuse, laisser de l’espace aux émotions négatives est important pour rétablir son équilibre. Quand on est triste, on pleure. Il n’y a pas de mal à cela et verser des larmes soulagent. Parles en avec tes copains, échangez sur ce que ressentent les uns et les autres, puis apportez de l’humour : rigolez ensemble ! Ris au moins une fois par jour ! Le rire aussi libère les tensions.
Accepte de demander de l’aide. A tes proches, ta famille, les copains encore, ou des professionnels. Surtout ne pas faire comme si de rien n’était. Accepter tes émotions t’aidera à t’adapter à la situation, trouver les ressources appropriées, poser des choix pertinents.

Se détacher des écrans

Evite les actualités ou les réseaux en boucle.
Puis, entre les entretiens visio, les cours, les travaux universitaires, les jeux videos, les séries, les films, beaucoup d’activités se font sur écran. Cela nuit à la qualité du sommeil, induit une fatigue oculaire, parfois mal à la tête; aussi est-il important de se ménager des temps sans écran. Et en plein air, c’est génial ! C’est le moment de voyager à travers les livres, la musique, de découvrir tous ces artistes que tu remettais à demain. Et Rêve !

Garder le moral : Se rendre utile

Le besoin d’être utile au monde est un besoin humain.
Plus tu seras dans l’action, le lien, le partage, plus tu trouveras d’occasions de nourrir ce besoin. Que ce soit en famille, avec les copains, les voisins, ou l’association du quartier. C’est peut-être le moment de pousser la porte de cette association en bas de chez toi ? les associations cherchent toujours des bénévoles; les jeunes qui s’engagent auprès des plus précaires résistent mieux à la dépression. Cela les aide à dépasser les obstacles et leur permet de se rendre utile ce qui fortifie leur capacité de résilience.

Explorer sa vie intérieure

Rien à explorer dehors ? Explore dedans ! Pars à la découverte de ta vie intérieure. C’est le moment de réfléchir à ce que tu peux faire pour vivre selon tes valeurs, à définir tes aspirations. Que peux-tu et que veux-tu apporter au monde ? Là, maintenant ? Qu’est-ce qu’il te faudrait pour être heureux, te sentir entier, vivant ?
C’est aussi un bon moment pour prendre le temps d’observer ce qui te traverse ( les peurs, les blocages, les répétitions ), ce que les évènements ou situation réactivent en toi; C’est ainsi que tu pourras apporter des réponses plus appropriées au réel présent. Prendre conscience de sa vie intérieure est une belle étape vers davantage de maturité.

Garder le moral : Pratiquer la gratitude

Ressentir de la gratitude fait un bien fou ! Cela consiste à sortir de soi pour se tourner vers le Beau, le Bien, le Vrai ! Le soleil du matin ou la neige qui tombe, un oiseau qui chante, le sourire d’un passant, l’appel d’un ami, le soutien d’un autre, le rêve d’une musique ou l’échappée volée d’un bouquin, une belle histoire. Savoir dire merci à tout cela. Un vrai merci expose sa vulnérabilité pour donner toute sa place à l’autre. Oui, cela fait du bien car nous avons tous besoin les uns des autres. Et une personne toujours fraîche, qui va toujours bien, ça n’existe pas ! Les moments de blues et de fragilité font partie de la vie. 😉 😉

Demander de l’aide.

Encore une fois, aller mal, se sentir déprimé, fatigué, las, envie de rien, n’est pas une faute ou un abaissement. Plus tu réagis vite, plus tu remonteras vite. Donc pense à consulter différents professionnels.
Un numéro vert a été mis en place par l’Association Soins aux Professionnels de la Santé : 0 805 23 23 36 • 24h/24 et 7/7 • Appel et service gratuits
Application SPS à télécharger
Courage ! Si, si, nous avons besoin de toi !

Laure de Balincourt

À ton tour, ouvre la porte de ton avenir

Le Parcours du Loup Blanc est un parcours de développement personnel et de coaching spécifiquement élaboré pour les jeunes ( ados, lycéens, jeunes adultes ).

découvrir nos stages de développement personnel pour augmenter la confiance en soi
©Parcours du Loup Blanc - Stage confiance en soi | estime de soi

Transdisciplinaire et progressif, il est adapté à tes besoins. Pourvu d'outils pragmatiques et efficaces que tu découvriras lors des différents stages, il te servira autant dans ta vie quotidienne que lors de tes apprentissages.

Axé sur la confiance en soi, l'estime de soi, l'affirmation de soi, cette boîte à outils t'ouvre les portes de possibles en t'accompagnant sur les chemins d'une connaissance de toi-même et d'une plus grande conscience de soi, et donc de l'autre !