Blog

Histoire de la grenouille qui grimpe au sommet

Temps de lecture : 2 minutes

Il était une fois une course de grenouilles.

L’objectif était d’arriver au sommet d’un arbre. L’arbre était si haut qu’il se perdait dans le ciel, parmi les étoiles. Un large public se rassembla au pied de l’arbre. Certains par curiosité, d’autres pour les soutenir.

La course commença. En fait, personne ne croyait possible que les grenouilles puissent atteindre le sommet de l’arbre. Devant la difficulté de la tâche, les encouragements du départ cédèrent au scepticisme, et toutes les phrases que l’on entendait furent de ce genre : « Quelle peine elles se donnent ! Elles n’y arriveront jamais ! De toute façon, c’est impossible ! ».

Les grenouilles se mirent à douter d’elles-même et quelques grenouilles commencèrent à se résigner et abandonnèrent la course. De plus en plus perplexe, le public poursuivait « Quelle peine elles se donnent ! Elles n’y arriveront jamais ! De toute façon, c’est impossible ! » Alors que la motivation des grenouilles déclinait, il y’ en avait une qui continuait à grimper malgré tout : « Quelle peine perdue ! Elle n’y arrivera quand-même jamais ! »

grenouille-qui-grimpe-gagner-la-course

Une à une, les grenouilles s’avouèrent vaincues et toutes abandonnèrent, excepté la même grenouille volontaire qui persistait. Tenace, elle continuait de grimper vers les étoiles malgré tous les commentaires lui assurant qu’elle n’y arriverait jamais, que c’était impossible.

Finalement, avec un énorme effort, elle rejoignit le sommet de l’arbre.

Médusées, les autres voulurent savoir comment elle avait fait pour terminer l’épreuve et l’une d’entre elles s’approcha pour le lui demander. Elle découvrit qu’en fait, la gagnante… était sourde !

“Le grand triomphe de l’adversaire c’est de vous faire croire ce qu’il dit de vous” disait Paul Valéry.
Sauf si on est sourd à ses propos !
Le manque de confiance en soi ou d’estime de soi nous rend dépendant du regard des autres et ouvre ainsi la porte à toutes sortes d’afflictions et d’abandons.
L’adversaire peut être extérieur comme intérieur. On n’a parfois besoin de personne pour nous saper le moral ou nous décourager ; notre petite voix négative ou nos propres pensées démoralisantes peuvent suffire à nous détourner de nos motivations.

La négativité est contagieuse. Soyez sourds aux pensées paralysantes et aux propos destructeurs. Soyez sourds à ceux qui vous empêchent d’avancer, vous dissuadent de réaliser vos rêves, vous détournent de vos étoiles.

hd-thoreau-homme-pense-de-lui-meme


À ton tour, ouvre la porte de ton avenir

Le Parcours du Loup Blanc est un parcours de développement personnel et de coaching spécifiquement élaboré pour les jeunes ( ados, lycéens, jeunes adultes ). Transdisciplinaire et progressif, il est adapté à tes besoins. Pourvu d'outils pragmatiques et efficaces que tu découvriras lors des différents stages, il te servira autant dans ta vie quotidienne que lors de tes apprentissages.

 

Laisser un commentaire

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook